Les raisons du diabète

Une maladie, deux origines...

Le diabète est une maladie chronique révélée par la présence trop importante de sucre dans le sang (hyperglycémie). Il en existe deux formes : le diabète de type 1 et le diabète de type 2, qui relèvent de mécanismes différents.

Le diabète de type 1 représente 10 à 15 % des cas de diabète. Il apparaît chez les jeunes avant l'âge de 25 ans, avec deux pics d'apparition vers 4 ans et vers 15 ans. Il touche plus de garçons que de filles et son origine est encore inconnue. Des causes génétiques seraient impliquées mais ne semble pas majoritaires.

Le diabète de type 1 est une maladie auto-immune. Pour des raisons encore inconnues, les cellules du système immunitaire (lymphocytes) s'attaquent aux cellules du pancréas spécialisées dans la sécrétion d'insuline, ce qui entraîne progressivement leur disparition. Lorsque 80 à 90 % de ces cellules sont détruites, l'insuline n'est plus produite en quantité suffisante. Elle ne peut jouer son rôle de régulateur.

Le diabète de type 2 est provoqué par une résistance progressive à l'insuline. Dans un premier temps, les tissus comme les muscles et le foie, qui ont besoin d'insuline pour déstocker le glucose nécessaire à une dépense énergétique, ne répondent plus à la présence d'insuline de façon adéquate. Le pancréas doit alors en produire davantage. Il s'épuise ce qui entraîne la destruction de certaines cellules. L'insuline n'est alors plus produite en quantité suffisante et le taux de glucose augmente de façon anormale, c'est l'hyperglycémie chronique.

On considère le diabète de type 2 comme une véritable épidémie en pleine expansion. Il est de loin le plus fréquent et représente plus de 92 % des cas traités. Il se déclare généralement entre 40 et 50 ans. Un pic aurait été observé entre 75 et 79 ans, tranche d'âge dans laquelle 20 % des hommes et 14 % des femmes seraient atteints. Le diabète de type 2 serait lié à l'interaction de prédispositions familiales et de facteurs environnementaux (alimentation, sédentarité, tabac). De ce point de vue, il est favorisé par le mode de vie « occidental » plus sédentaire qu'avant et accompagné d'un vieillissement de la population. L'augmentation de l'obésité est aussi un facteur prépondérant de l'apparition du diabète. L'âge et des facteurs environnementaux augmenteraient aussi le risque de maladie chez les personnes prédisposées. A noter le maintien d'une alimentation équilibrée et la pratique régulière d'une activité physique réduit significativement les risques d'apparition et du diabète de type 2.